Skip to content

Ouverture

février 14, 2011

Mon nouveau blog commence le 14 février 2011 par une petite leçon de gourmandise. La gourmandise, vertu capitale ! Je voudrais pas crever, avant d’avoir mangé…

 

« Ma délicieuse mère de 88 ans n’a pas fini de m’apprendre la vie.

Jeudi soir dernier, après avoir longuement écouté le Président Sarkozy, elle m’appelle, me rappelle combien la politique est difficile… Et puis, il fait doux, c’est presque une nuit de printemps, elle décide de se cuire des asperges. La gourmandise est une vertu capitale. Mais il se fait tard, les asperges sont bouillantes au sortir de la casserole, allons donc les rafraîchir sur le balcon.

En rentrant elle trébuche, tombe, nous saurons le lendemain qu’elle s’est fracturé le bassin. L’assiette des coupables asperges se brise en mille morceaux et les asperges elles aussi glissent sur le sol de la cuisine. Alors avant de reprendre le téléphone pour m’appeler encore, confesser la catastrophe et demander un peu d’aide, ma délicieuse mère se dit, c’est trop dommage, mes asperges, ces fruits du printemps que j’aime tant… Et de manger celle qui se trouve à portée de sa main. Pour le reste, on verra après.

Moralité de l’histoire : les choses importantes d’abord. La gourmandise, essentielle. Les plus grands philosophes le disent eux aussi : le désir, c’est la vie. La gourmandise en est une manifestation première. Nous lui achèterons des camions d’asperges, pour sa convalescence… »

Publié dans les Quotidiennes, le 14 février 2011

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s