Skip to content

Vous prendrez bien un croissant chaud?

décembre 29, 2011


Ruwen Ogien

Ruwen Ogien ressemble à un croissant chaud: il stimule notre bonté humaine. C’est-à-dire, notre capacité à nous interroger, à nous remettre en cause, à réfléchir – un peu, beaucoup, passionnément. Le titre de son dernier livre, L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine et autres questions de morale expérimentale, s’inspire directement du film de Paul Newman De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites. Car Ruwen Ogien est un poète. Ah, non me rétorquez-vous, c’est un philosophe! Mais non, regardez donc son visage, écoutez sa voix… Poète je vous dis.

L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine est, selon son auteur “un petit cours d’autodéfense intellectuelle contre le moralisme”. Prenons l’exemple d’un frère et d’une sœur, qui décident ensemble, de manière parfaitement consentie et réciproquement désirée, de faire l’amour avec toutes les précautions d’usage et sans rien en dire à personne. “Mal” ? Ou non ? Ruwen Ogien ne nous donne ni la réponse ni la solution – il nous donne à réfléchir. Magnifique cadeau pour la nouvelle année…

Le but du jeu – si jeu il y a car en fait c’est très sérieux tout cela: montrer que tout, en morale, peut et doit être questionné. Que les intuitions dont on se réclame ne sont jamais si claires qu’on le croit ni si assurées qu’on le dit. Que les doctrines se contredisent toujours, les principes parfois. Et que la bonté humaine tient à bien peu de chose: dans un centre commercial, montre une étude savante, les gens exposés aux effluves du four du boulanger rendent significativement plus de menus services que les autres. C’est ce genre d’études qui forment le corpus de ce que l’on appelle la philosophie morale expérimentale, une discipline encore en gestation, qui mêle l’étude scientifique de l’origine des normes morales et la réflexion sur la valeur de ces normes.

La philosophie morale expérimentale, selon Ruwen Ogien, propose cinq classes de données empiriques susceptibles de contribuer à la réflexion morale.
1) Enquêtes sur les intuitions morales de chacun et de tout le monde.
2) Enquêtes sur les raisonnements moraux de chacun et de tout le monde
3) Expériences de laboratoire sur la générosité ou la cruauté humaine.
4) Recherches psychologiques sur le développement moral des enfants.
5) Rapports anthropologiques sur la diversité des systèmes moraux.

Le reste dans ce livre merveilleux couleur de Réveillon. Penser librement l’éthique, un premier janvier, un croissant chaud sur la table, avec le café.

Et une année de réflexion !

 

Publié dans Les Quotidiennes le 28 Décembre 2011

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s