Skip to content

De la poudre autour des yeux

janvier 3, 2013

Une salle d’attente à l’aéroport de Milan. Il y a deux ans peut-être. Je téléphone – je crains soudain que tout le monde entende ce que je dis, en ce lieu exigu. Je regarde autour de moi. Un jeune homme, jeune homme d’affaires pensai-je, en face de moi, attend l’avion lui aussi. On se sourit.

Deux jours plus tard, je recevrai un mail – “je vous ai entendue, à l’aéroport de Milan, vous avez répondu au téléphone, oui, je suis Barbara Polla – alors j’ai fait des recherches et… J’aimerais vous présenter une amie artiste…”
Deux ans plus tard, j’annonce la Sainte Barbara, urbi et orbi. C’est le 4 décembre, ne l’oubliez pas.
Et un poète m’écrit, en guise de réponse. C’est le jeune homme de l’aéroport. Merci Antoine!

Alors à vous toutes, à vous tous, que souhaiter de mieux, pour 2013, que de regarder autour de vous… Derrière chacun de nous, sommeille un poète.

De la poudre autour des yeux,
Sans les aveugler
A la poudre allumée qui explose
Barbara
A été, est et sera
Barbara
Sainte des mineurs
des artificiers
des démineurs
Sainte à la tour
Barbara
Tour à tour
A fait boom, exp(l)ose
Et fera voler en éclat
Les barrières pour ceux qui n’osent
Avoir la foi
Barbara a réanimé les visages
Plus d’une fois
Sans les marquer d’effroi
Barbara est de celle
Qui n’ont pas de proie

Publié dans Les Quotidiennes le 3 janvier 2013

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s