Skip to content

“ Quelle chance !”

octobre 24, 2013

Gianni Motti le magnifique, Cléo Perrin, poétesse en herbe et notre filleule à tous deux, et moi
Lundi 21 octobre à Paris

bling-vernissage-9218[1]

Retrouver Gianni Motti, un bonheur

Car comme l’écrit Elisabeth Chardon dans Le Temps :

Quand vous évoquez un rendez-vous avec Gianni Motti, des «Quelle chance!» spontanés et révélateurs fusent. L’artiste italien, dont la langue chante toujours autant malgré ses longues années genevoises, est de bonne compagnie, il est vrai. Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on partage du temps avec un homme qui peut cacher le soleil, faire pleuvoir des étoiles, ou encore subtiliser la graisse prélevée à Berlusconi lors d’une opération esthétique pour fabriquer un savon. Ce ne sont là que quelques actions revendiquées par ce mage des temps modernes. La rencontre a lieu en fait pour parler du Prix de la Société des arts de Genève – arts visuels, qui lui vaut non seulement 50 000 francs mais aussi une exposition efficace au Palais de l’Athénée et un ouvrage tout à fait réjouissant.

One Comment leave one →
  1. octobre 24, 2013 13:42

    Bravo Gianni, bravo Barbara ! 🙂 Quelle belle photo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s