Skip to content

Demain, “TOUT À FAIT HOMME, Le bonheur c’est le désir” (Odile Jacob), sort en librairie. Après-demain, c’est la Saint Valentin

février 12, 2014

9782738130716

Dans sa dernière lettre, écrite la veille de sa mort et adressée au Général X, Antoine de Saint-Exupéry dresse un tableau obscur de l’homme d’alors (1944) (extrait) : Je hais cette époque où l’homme devient, sous un totalitarisme universel, bétail doux, poli et tranquille. Ce que je hais dans le marxisme, c’est le totalitarisme à quoi il conduit. Ce que je hais dans le nazisme, c’est le totalitarisme à quoi il prétend par son essence même. … Mais où allons-nous, à cette époque de fonctionnariat universel ? L’homme robot, l’homme termite, l’homme oscillant du travail à la chaîne à la belote. L’homme châtré de tout son pouvoir créateur, et qui ne sait même plus, du fond de son village, créer une danse ni une chanson. L’homme que l’on alimente en culture de confection, en culture standard comme on alimente les bœufs en foin. C’est cela, l’homme d’aujourd’hui.
Et à la fin de ce texte, il se demande : et “… si je rentre vivant …, il ne se posera pour moi qu’un problème : que peut-on, que faut-il dire aux hommes ?

Dans “TOUT À FAIT HOMME, Le bonheur c’est le désir”, je ne me suis pas posé la question, de ce qu’il faut dire aux hommes, mais je me suis demandé : qu’ont-ils à dire ?

Et je les ai écoutés, deux cent hommes d’ici et d’aujourd’hui : c’est peu ; ce fut passionnant. Ce sont eux, essentiellement, qui ont écrit ce livre. Ils m’ont parlé de ce qui les fait homme, de désir, beaucoup : un formidable désir de vivre, de faire, de créer, d’aimer, de dévorer, de changer. De leur désir de rencontrer l’autre, femme, homme. Il m’ont parlé de leurs jeux, de la manière dont ils aiment vivre leur paternité, de ce qu’ils attendent – ou n’attendent pas – du couple, de leurs secrets, de la manière dont ils souhaitent s’accomplir. Non, l’homme d’aujourd’hui n’est pas châtré, ni robot, ni termite. L’homme rêve, il crée, résiste, et voudrait davantage de complicité. Et pouvoir rire, aussi. Entre hommes, mais aussi avec nous, femmes.

La limite ? Ils ne parlent pas. Oui ils m’ont parlé – mais dans la vie “publique”, prennent-ils, au-delà de toutes les libertés qui sont les leurs, la liberté de dire ce qu’ils veulent, aujourd’hui et demain ?

La plus belle attente : celle de davantage de liberté. Ainsi s’exprime Julien, dans Tout à fait Homme : “Ce que j’attends de ma partenaire ? Qu’elle augmente mon degré de liberté”.

Pour commander le livre online :
http://www.odilejacob.fr/catalogue/psychologie/psychologie-generale/tout-a-fait-homme_9782738130716.php
Ou http://livre.fnac.com/a6566493/Barbara-Polla-Tout-a-fait-homme

Pour une dédicace :
Je serai le samedi 1er mars à Analix Forever, 2 rue de Hesse, Genève, de 11h à 19h
Et la librairie du Rameau d’Or (Genève) est à deux pas…

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s