Skip to content

Pro Néo Féminisme – Smoking up Ambition !

septembre 8, 2014

Vendredi 5 septembre à Genève, invitée par les commissairessmoking-up-ambition-blog-analix-22-08 de Smoking up Ambition Donatella Bernardi et Fabienne Bideaud, Barbara a eu le plaisir d’être invitée à parler de ce thème. Mais comment parler de Néo féminisme sans la présence de l’artiste autrichienne Michaela Spiegel, la fondatrice du Laboratoire du Néoféminisme ? C’est donc en duo que nous avons donné cette conférence.

Définition du Néoféminisme de Michaela Spiegel, tel que proposé par Barbara Polla :
Antithèse du sexisme donc – de tous les sexismes – le néoféminisme de Michaela Spiegel est aussi une déconstruction des stéréotypes par l’image, par les jeux de mots et par l’humour.

Le rire, l’humour – des instruments de travail encore rares chez les féministes !

jemontejevalide

                                                                Je monte Je valide © Michaela Spiegel                                                                                                         Présenté au MAC Lyon, exposition Motopoétique, 2014

Pour voir la vidéo, cliquez ici.

Quant à Barbara, elle continue de s’interroger sur les avenirs possibles de nos positions respectives d’hommes et de femmes occidentaux.

Dans le domaine de la création artistique, intriguée par la quasi absence de représentation “glorieuses” du sexe masculin par les artistes femmes (les représentations “négatives”, du sexe violent, violant, elles, sont foison au cours 20ème siècle), Barbara Polla a tenté une analyse des raisons, mais a aussi proposé une inversion de cette réalité, et organisant une première exposition intitulée “Beautiful Penis”, à Paris en 2012, consacrée aux artistes qu’elle a cherchées et trouvées et qui reconnaissent au phallus, dans leurs représentations, énergie vitale, élan et beauté.

Dans la foulée une seconde exposition sur le même thème, “The King” à Genève, des conférences, au Palais de Tokyo notamment, et le colloque organisé dans le cadre de la Biennale d’Athènes (dans l’ancienne bourse de la ville) sur le thème “Je bande comme un pays”.

De l’observation au détournement, de la création à la liberté, les relations de genre réinventées.

Pour voir la présentation (extrait) : cliquez ici.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s