Skip to content

Le Hibou, le Cadavre et les Oiseaux

septembre 16, 2014

Julien Serve semble avoir dessiné pour Baudelaire, ou peut-être Baudelaire a-t-il écrit pour lui. Ce sont en réalité les films de son adolescence qui ont inspiré l’artiste d’aujourd’hui, Bonnie and Clyde, Il était une fois dans l’Ouest, Blow out...  Sans oublier Uccellacci, uccellini et Pier Paolo Pasolini.

Final final julien

 

Sous les ifs noirs qui les abritent, hiboux julien gif
Les hiboux se tiennent rangés,
Ainsi que des dieux étrangers,
Dardant leur oeil rouge. Ils méditent.

Sans remuer ils se tiendront
Jusqu’à l’heure mélancolique
Où, poussant le soleil oblique,
Les ténèbres s’établiront.

Leur attitude au sage enseigne
Qu’il faut en ce monde qu’il craigne
Le tumulte et le mouvement,

L’homme ivre d’une ombre qui passe
Porte toujours le châtiment
D’avoir voulu changer de place.

Baudelaire

 
A voir à Paris à la galerie Vanessa Quang, dans “L’Oiseau Volé” (7 rue des Filles du Calvaire, du mardi au samedi de 11 à 19h, contact : Barbara au + 41 79 200 90 36 ou Nicolas au + 33 684 84 65 77).

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s