Skip to content

La fabrique de l’homme moderne, la FabriC des artistes

décembre 13, 2015

Invitée par Annie Aguettaz, imagespassages, j’ai le privilège de parler aujourd’hui de “la Fabrique de l’Homme moderne”  à la Fondation Salomon pour l’art contemporain, à Annecy – à la FabriC, donc – dans le cadre de l’exposition éponyme.

En me basant sur les travaux de mounir fatmi et de Shaun Gladwell, ainsi que sur mes études sur les hommes (voir Tout à fait Homme, Odile Jacob 2014), je vais examiner certaines tendances fortes de cette “fabrication” de soi-même que l’on retrouve chez l’un ou l’autre de ces artistes, parfois chez les deux : le corps, la machine, la guerre ; la nécessité transculturelle, l’engagement personnel, l’action individuelle ; le passage – la sortie du cadre. La trans-formation par la forme. Les images et les livres.  

Une “fabrique” qui passe aussi par la déconstruction.

Capture d’écran 2015-12-13 à 11.33.12 © Shaun Gladwell


MY FATHER HAS LOST ALL HIS TEETH I CAN BITE HIM NOW

© mounir fatmi

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s