Skip to content

Les élèves de la HEAD confrontent mode et conflit

janvier 8, 2016

topelement

A première vue, quoi de plus futile que la mode, les bijoux et autres parures du corps? Et quoi de plus grave que les conflits qui émaillent notre quotidien? Ces deux thèmes, a priori, n’ont rien à faire ensemble. Ni l’amour ni la guerre. «Justement! Dans tous les domaines, questionnons les stéréotypes, abattons les murs, y compris dans notre tête, pour en faire des ponts.» Barbara Polla, galeriste, commissaire d’expositions et médecin de formation, a donc proposé à ses élèves de la Haute Ecole d’art et de design (HEAD), sections mode et bijoux, de travailler sur le thème du conflit et d’interroger la relation entre leurs sujets d’études et la violence.

Pour lire la suite de l’article de Pascale Zimmermann, responsable de la rubrique culturelle à la Tribune de Genève, cliquer ici.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s