Skip to content

Woluwé en plein délire

mars 14, 2016

L’artiste Sara Conti propose ce collage dans l’espace public – loin de ses Puppe elle veut passer à autre chose ! Magnifique vous ne trouvez pas ?

937816c9-0d32-4f48-93dc-1d9e36f31e28

©Sara Conti

Le titre de la pièce, c’est Black Jesus. Bon, on sait pas trop pourquoi mais c’est comme ça. Vous savez, les artistes…

Eh bien vous savez quoi ? du coup la commune de Woluwé n’en veut pas, elle qui avait pourtant commandé l’oeuvre pour un parcours d’art contemporain en plein air ! Bon on sait pas trop pourquoi mais c’est comme ça. Ils ont dû se dire, en Conseil communal, que cela ressemblait furieusement à une vulve et un phallus et que le collage pourrait choquer les écologistes et les unicornes. Vous savez, les politiciens…

Heureusement, Guy Malevez, le commissaire, veille au grain. Affaire à suivre, donc… Dites-moi, l’art contemporain, ça sert à quoi ?

PS : j’aime Woluwé, j’ai habité Woluwé pendant un an (1980-1981). Vive le délire!

2 commentaires leave one →
  1. Sandra Amboldi permalink
    mars 15, 2016 11:48

    Bonjour Madame,

    Afin que vos lecteurs soient correctement informés de la situation, je me permets de vous envoyer ce message.

    Les Communes de Woluwe-Saint-Pierre, Woluwe-Saint-Lambert et Auderghem se sont associées pour présenter un parcours d’art contemporain en plein air sur les trois territoires. Guy Malevez, commissaire de l’exposition, nous a proposé la participation de Sara Conti en nous présentant des Matriochkas. Le projet de l’artiste ayant évolué vers un autre type d’intervention la commune organisatrice nous a transmis la nouvelle proposition pour information. Etant donné que le bâtiment, sur lequel l’œuvre sera installée, sera occupée par une exposition n’ayant aucun lien avec le P(art)cours et que l’œuvre proposée ne correspond pas à celle que nous avions soumis aux occupants pour approbation. Il nous a semblé normal de leur demander leur accord. Toutefois pour des raisons de délais d’impression, la nouvelle proposition transmise hier fin de matinée devait être approuvée dans l’heure. N’ayant pu contacter les occupants à venir de La Médiatine et n’étant pas informés que la nouvelle proposition était déjà réalisée, nous avons demandé au commissaire de voir avec l’artiste s’il était possible d’installer la proposition prévue à la base Matriochkas. Guy Malevez est revenu vers nous en nous transmettant une réponse positive de l’artiste. S’en sont suivi des messages sur facebook et autres postes sur des blogs que nous ne comprenons pas car nous n’avons pas eu de contacts directs avec l’artiste et n’avons pas reçu de refus du commissaire. L’œuvre concernée a été transmise aux personnes qui occuperont La Médiatine lors du P(art)cours et nous attendons leur réponse. Les conseils communaux et responsables politiques ne sont donc nullement intervenus dans ce dossier.

    Bien à vous, Sandra Amboldi.

  2. Henri Horny permalink
    mars 15, 2016 11:56

    Peut-on insérer un commentaire sur votre blog directement, sans être « filtré » ou « censuré » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s