Skip to content

Pasolini mon amour, una vita violenta.

mai 17, 2016
Nous devrions tous écrire un texte intitulé « Qui je suis ».
« Je suis quelqu’un », commence Pasolini. Nous sommes tous quelqu’un.
À défaut d’écrire un tel texte, je vais lire le sien. Lecture performée. Lire debout.
Pour vous – pour moi. Pour nous. Pour Pasolini. Votre présence serait un cadeau.
C’est à Lyon, à la Bibliothèque municipale Part-Dieu, le mardi 14 juin.
1
Plus de détails, ici.
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s