Skip to content

L’amour debout, Orlando never again

juin 13, 2016
J’aime les hommes et j’aime les hommes qui aiment les hommes.
 
La nouvelle L’Amour Debout a été écrite la nuit du 24 au 25 octobre 2015 pour le Prix de la Nouvelle érotique.
Je la publie aujourd’hui ici en hommage à ceux qui sont disparus, en hommage à l’amour sous toutes ses formes et je la dédie à ceux qui ont le courage d’assumer la liberté de leur existence et de celle de l’autre.


«  … Ils étaient nombreux, les hommes, entre les camions, par groupes, par deux, par trois ; je les regardais, je marchais doucement, j’étais invisible, j’étais juste la femme qui servait les cafés derrière le comptoir, eux ils étaient là, entre les camions, je les connaissais tous, car ils venaient au comptoir, je les voyais souvent. Ils étaient là, les hommes, dissimulés entre les camions comme dans une forêt, dans l’attente du corps de l’autre, de l’autre camion, de l’autre côté. Des jeunes gens, des ragazzi, se tenaient là aussi, tapis, en attente, en alerte, dans les buissons du bord de l’aire. Il y avait tout un bruissement d’hommes, de corps d’hommes, de sexes d’hommes, comme au jardin des Tuileries ; ils ne parlaient pas, pas un mot, juste ce bruissement du désir, de corps qui se frôlent, se sentent, le guet, les aguets – sera-ce celui-là ? Debout, entre les camions. Avec comme une promesse … »


Pour lire LAmour debout en entier, cliquer ici.


With special thanks to Frank Smith.
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s