Skip to content

Sona has gone

août 18, 2016

En Anatolie, au Musée Baksi. Au travail avec l’artiste Hüsamettin Koçan (à gauche), devant l’oeuvre intitulée Sona has gone.

Baksi

©Ali Kazma

Sona, petite fille, vivait au village de Baksi où Hüsamettin Koçan est né. Elle quitte le village à l’âge de six ans. Son souvenir a inspiré cette oeuvre évanescente et poétique, dans laquelle le visage de Sona disparaît progressivement, laissant la place aux fantômes de l’artiste. La femme à mes côtés est Sona aujourd’hui, revenue au village tout exprès.

L’exposition HOOK ouvrira en mai 2017. En mai, les montagnes anatoliennes sont recouvertes de fleurs…

Les yeux du peuplier

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s