Skip to content

Demain à l’Atelier AMI – art & partage – PORTRAITS

mai 5, 2017

Atelier AMI – art & partage – PORTRAITS – samedi 6 mai, vernissage (dès 17h) et récital

Nous avons le plaisir de vous inviter au prochain vernissage de l’atelier AMI – art & partage, le samedi 6 mai, sur le thème du PORTRAIT. Apéritif dès 17h. Récital de piano à 18h30.

Atelier AMI – art & partage – 6 rue du Gothard à Chêne-Bourg
Au fond de la cour, 1er étage gauche, code à la demande

AMI était, entre autres, une portraitiste et dans cette exposition vous découvrirez des échos étonnants entre ses portraits dessinés, aquarellés ou peints, et ceux de photographes émergents ou confirmés qu’elle a connus et appréciés, ou qu’elle aurait aimé si elle avait eu le temps de les connaître: Régis FIGAROL (France), Dana HOEY (USA), Tuomo MANNINEN (Finlande), Danni ORCI (Angleterre), Marin RAGUZ (Suisse), Matt SAUNDERS (USA), Julien SERVE (France), Guillaume VARONE (Suisse), Ornela VORPSI (Albanie), Jeanine WOOLLARD (Angleterre), ainsi que d’un peintre, Alexandre d’HUY (France).

Julien Serve a réalisé, selon sa « manière », un portrait d’AMI, tout d’abord dessiné avec un nombre de traits équivalent au nombre de jours qu’elle a vécus (33752), puis photographié alors qu’il est encore en train de dessiner, se basant sur la projection d’un autoportrait d’AMI que l’on retrouvera également dans l’exposition. Le portrait d’AMI alors anime la main de l’artiste qui elle-même réanime son image : une chaîne de transmission parfaite, d’AMI à Julien Serve et à nous qui regardons. Un portrait de Jeanne d’Arc, réalisé de manière similaire par Julien Serve, est exposé en permanence au Château du Rivau, en France.

Tuomo Manninen, le premier artiste en résidence dans l’atelier AMI – art & partage grâce à une bourse de l’Association suisse des Amis de la Finlande, exposera certains de ses célèbres portraits de groupe qui, il y a quelques années déjà, avaient emporté l’adhésion immédiate d’Harald Szeemann et la participation de l’artiste au Plateau of Humankind à la 49ème Biennale de Venise en 2001.

Danni Orci a produit ses portraits spécifiquement pour cette exposition. « Que serait pour vous la liberté ? » a-t-elle demandé à ses modèles. « Je serais invisible et je bougerais très vite et lentement à la fois », répondit l’une d’entre elles. L’artiste a reproduit ces désirs. Le résultat est hanté : la liberté invisible. En écho, un autoportrait de l’artiste, dont le visage semble comme recouvert d’écorce, puissant, naturel, végétal, incarné. AMI a elle aussi pratiqué l’autoportrait et, comme la jeune artiste, préférait s’exprimer en images plutôt qu’en mots : la liberté de créer, la subtilité de l’image.

Régis Figarol, lui, présente des portraits de certains des artistes exposés à l’Atelier AMI – art & partage : Colin Cyvoct, Alexandre d’Huy, Dana Hoey, Julien Serve… La phrase du célèbre photographe américain Ansel Adams « Tu ne prends pas une photographie, tu la crées » s’applique particulièrement bien aux portraits réalisés par Régis Figarol.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s