Aller au contenu principal

« Le jour où les femmes se sentiront autorisées à exprimer leur désir, elles ne seront plus des proies » (Belinda Cannone)

janvier 22, 2018

Barbara est l’une des deux signataires suisses, avec sa fille Roxane Varone, de la tribune parue dans Le Monde. Pourquoi avoir signé La Tribune des 100 ?

Les auteures du texte, notamment Peggy Sastre, sont des femmes que j’estime. Elles introduisent dans ce dossier une plaisante voix discordante. Cela permet une libération de la parole ce qui, en l’occurrence, est une bonne chose. Nous sommes dans une phase d’accusation, de compensation. J’appelle de mes vœux l’esquisse de solutions, afin d’aller vers un sexe apaisé, de conquérir un plaisir réciproque. 

Je regrette la formation de clans qui opposent les femmes. Dire que certaines sont pour ou contre le viol, c’est ridicule. Forcément que nous sommes toutes contre. Quant au statut soi-disant privilégié des signataires, qu’est-ce que ça change? Les victimes de Harvey Weinstein ne sont-elles pas, en grande partie, des privilégiées? Leur souffrance a pourtant fait écho dans toute la société. Il faut que les femmes se retrouvent, même avec des avis divergents, au-delà de la question de classe.

En lire plus, ici
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.