Aller au contenu principal

Lettres d’amour et poèmes d’anniversaire

mars 7, 2018

Dans Le Matin Dimanche, Isabelle Falconnier écrit un article sur plein de rêves sur les lettres d’amour – et leur succès grandissant… Moi qui me plais parfois à me définir comme féministe amoureuse, j’ai répondu avec joie à ses questions, d’autant plus que j’aime particulièrement l’amour par correspondance(s) (voir Femmes Hors Normes au chapitre de l’amour) et que je travaille sur un nouveau livre qui en sera une…

Isabelle Falconnier s’interroge et interroge : pourquoi un tel succès pour ces correspondances ? Parce que ces lettres nous parlent de nous, de nos amours, de nos vies. Parce que ces livres glorifient voire sanctifient – mine de rien – les amours parallèles, multiples, que nous vivons tous…

Pour en savoir plus, lire ici

Je pense aussi qu’on aime toujours comme autrefois et comme demain — on aime à la folie. On aime souffrir d’amour. On aime aimer… et puis, quand on est amoureux, vraiment, longtemps après encore, il y a comme un flux qui se crée, un besoin de la dire, fut-ce en silence… Je ne crois pas qu’il y ait de nostalgie des amours d’autrefois, car celles d’aujourd’hui sont aussi belles, aussi bouleversantes, aussi cataclysmiques … Et oui bien sûr on écrit et on écrira toujours ! Et les lettres d’amour 2018, elles sont dans nos mails et nos messages érotiques dans nos téléphones portables et c’est bien là que les traîtres vont les chercher… et non plus au fond des bahuts d’antan tout en haut des greniers… mais ce n’en est pas moins romantique ! Combien de livres ne seront-ils pas écrits, aux siècles prochains, par de jeunes écrivains découvrant un jour avec la plus grande émotion au fond de l’ordinateur de leur arrière-grand-mère (c’était le temps des ordinateurs alors…) des lettres qui disent  encore, des siècles plus tard, sa vie intime, sa vie d’amour, sa vie de femme… Ecrire des lettres d’amour est une manière de vivre l’amour, de lui donner forme, encore plus que de les recevoir; ces les lettres ne doivent pas vouloir être trop réalistes : l’hésitation, le flou, le respect de l’espace de l’autre sont essentiels ; parler de soi oui mais pas dans tous les détails, les lettres doivent faire rêver et non reproduire le quotidien ; parler du parfum poivré des giroflées blanches… Et puis, il ne faut pas avoir peur de répéter : l’amour est une suite de répétitions. Il faut avant tout trouver un rythme, son rythme … le rythme de l’amour, et la répétition est l’un des éléments du rythme.

Une lettre d’amour parle avant tout du désir de l’absent.e L’absence devient beauté, inspiration, il faut parler de l’absence… La poésie est la vie que l’on ne peut pas vivre et en écrivant on transforme l’absence en source de beauté. C’est pourquoi peut-être New River Press publie aujourd’hui même IVORY HONEY… pour mon anniversaire.

Publicités
One Comment leave one →
  1. jean paul gavard perret permalink
    mars 7, 2018 17:39

    Comme vous j’adore les lettres d’amour.

    ________________________________

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.