Aller au contenu principal

Journée mondiale du livre

avril 23, 2018

J’aime les livres. Comme Ali Kazma qui me disait, dans une conversation publiée en introduction à son livre intitulé Livre, KITAP : « J’aime les livres parce qu’ils sentent bon, parce qu’ils sont à la fois assez grands et assez petits pour tenir dans mes mains et dans les tiennes. Ils sont comme un organe de mon corps. Ils sont des corps à eux mêmes. Je les aime parce que je peux les lire n’importe où, jour et nuit, dans un café, à la plage où à la montagne. Ils sont mes plus fidèles compagnons de voyage et mes plus précieux partenaires pendant mes périodes d’intense créativité. Ils me confrontent toujours à une échelle temporelle donnée : combien j’ai lu ; combien il me reste à lire. Lorsque nous, lecteurs, arrivons aux ultimes pages d’un livre que nous avons aimé, nous savourons aux mieux le temps qui reste jusqu’à la Fin. Mais en réalité, les livres sont inépuisables, et la lecture jamais ne trouve de fin. » et comme lui je dirais : « Les livres font partie de ma vie. Je ne saurais imaginer la vie sans eux. » Ali Kazma qui m’invita présenter IVORY HONEY à Istanbul la semaine dernière…

Quand je lis Ali Kazma, Le temps qui reste jusqu’à la fin, je ne puis m’empêcher de penser au photographe iranien Sadegh Souri qui photographie de jeunes iraniennes en prison, dont certaines en attente d’être exécutées.

Je lui ai dédié l’un de mes poèmes, paru dans IVORY HONEY.

TEEN

(To Sadegh Souri)

I am thirteen
I am a teen
Time gives me body
And breast and blood
Desire for love
Desire for life
From inside me
Like a sun in my chest

I am thirteen
Have smuggled drugs
Have taken drugs
And killed my father
I should be hang
At age eighteen
Waiting for that !

Five years to go
With death on row
They don’t hang you
When you’re thirteen
Five years to live
To eat to shit
To dream to screen
Five years to grow

You will all die
But you don t know
I am thirteen
Inside a jail
With walls and ropes
To close the time
How do you live
How should I live

This single life
I have received
With love for life
Inside of me

IVORY HONEY sera présenté au Salon du Livre de Genève cette semaine (Place suisse, jeudi 26 à 17h) dans le cadre d’une discussion animée par l’écrivain Max Lobe sur Art et Littérature. La poésie ne conjugue-t-elle pas au mieux ces deux aspects qui me sont si chers ? IVORY HONEY mêle de plus Art et Littérature avec les dessins de Julien Serve qui publie bientôt un autre livre avec Frank Smith.

Pour commander IVORY HONEY : New River Press

Le livre sera aussi en vente au Salon du Livre pendant la dédicace qui suivre la présentation, jeudi 26 à 28h.

Pour voir l’interview d’Ali Kazma par Barbara à propos de son exposition sur le livre, chez Magda Danysz : cliquer ici

 

Publicités
No comments yet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.