Aller au contenu principal

WHENEVER AN ANGEL

mars 7, 2020

Ce matin je me réveille à la Fondation Thalie. Un lieu de rêve, un arbre par la fenêtre, et un ange — un ange de Robert Montgomery : WHENEVER YOU SEE THE SUN REFLECTED IN THE WINDOW OF A BUILDING IT IS AN ANGEL… c’est mon anniversaire et mes premières pensées vont à ma mère, qui aurait aimé être invitée ici, peindre… oui peindre, car autrement, où vont les images ? Cet ange, c’est ma mère, c’est certain, qui me dit bonjour, de là où elle est, qui me dit de profiter de la vie… Aujourd’hui, je vais en profiter ici, dans cette ville où l’on entend toutes les langues, dans cette Fondation, cette résidence imaginée par Nathalie Guiot, dirigée par Julien Amicel, avec le silence, un parfum de bois dans la résidence, un ciel de printemps. Et la poésie. Merci.

March 7, 7 am

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.