Aller au contenu principal

SHARING PERAMA, partager l’espoir

avril 8, 2020

ART IS A FREEDOM. Je pense à Perama. À l’oeuvre d’art que nous y avons déjà installée, dans l’espace public, grâce à Robert Montgomery. À la deuxième partie de son oeuvre qui attend d’être installée, dès après la fin du confinement. THE BEGINNING OF HOPE. Cela nous semble plus urgent que jamais… Merci à tous ceux qui contribuent, en pleine crise, à faire en sorte que cette utopie devienne réalité. Merci en particulier, aujourd’hui même, à Saji Khoury et à Ada Polla, à Ronald Asmar et à Romain Jordan.
 
Perama
 
ART IS A FREEDOM et Robert Montgomery écrit : « Perama me semble un lieu de liberté, un lieu où tu vas et tu viens de la mer, un lieu construit à échelle humain. Je ressens aussi à Perama comme une mémoire ancestrale — les grues me rappellent celles du port de ma ville natale, Glasgow, et mon grand-père, un ouvrier du métal. La géographie de Perama, la manière dont la ville embrasse la montagne et la baie évoque les amphithéâtre grecs d’autrefois. »

Merci aussi à Point Contemporain, à Valérie Toubas et à Daniel Guionnet, qui sont eux aussi amoureux de Perama, et relaient aujourd’hui LE DÉBUT DE L’ESPOIR.

Et mon message d’aujourd’hui, en grec, pour vous :
 
Barbara Polla
 

No comments yet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.