Skip to content

Week-end de rêve à la rue de Hesse

juin 30, 2015

Avec Frédéric Chaubin et ses Dream Builders soviétiques, Inès Abdallaj et son brunch libanais, avec Bénédicte Montant l’architecte et notre députée préférée, et Nabil Canaan de Station Beirut venu tout exprès du Liban pour le brunch !

Image de Nuit

Samedi soir
BrunchEt dimanche matin

Merci à tous – et le week end prochain, see you in Paris for BODY MEMORY !

VIDEO FOREVER 23 – Death Shaping Life, ou Notre amie la mort

juin 25, 2015

L’Humanisme envers et contre tout

juin 22, 2015

Pour lire l’article, cliquer ici.

 

Peace & Sex, save the date forever !

juin 18, 2015

VIDEO FOREVER le jeudi 25 juin au 22 Visconti, avec Paul Ardenne

Avec des vidéos de “Destricted” : Marina Abramović, Marco Brambilla ; et d’Amanda Alfieri, mounir fatmi, Andrea Fraser, Ali Kazma, Elena Kovylina, Joanna Malinowska, Shannon Plumb, Julien Serve & Tejal Shah.

image-2

 Nest 2015, © Julien Serve

Pourquoi Peace & Sex ?

Parce que c’est l’été … et que nous n’avions jamais encore traité du sexe à VIDEO FOREVER. Et aussi parce que, comme le savent déjà celles et ceux qui ont lu mon essai Tout à fait femme paru chez OJ en 2012, le thème du sexe m’est cher et que je le considère comme essentiel pour nous, femmes, pour notre liberté, notre identité, nos relations, notre épanouissement et notre santé même. Essentiel dans nos vies. Or trop souvent, nous continuons à nous taire à propos du sexe, même si les jeunes femmes d’aujourd’hui, et surtout les jeunes artistes, font évoluer les choses.

Pour lire la suite, cliquer ici.

L’ÉCRITURE, ou LE MIEL DES ANGES

juin 18, 2015

Capture d’écran 2015-06-18 à 18.22.10Pour lire l’article paru dans l’Extension Eté 2015, cliquer ici.

BODY MEMORY à Topographie de l’art, Save the date !

juin 8, 2015

Avec six de mes artistes préférés

Et vous tous qui suivez mon blog je l’espère !

Avec mes remerciements à Topographie de l’Art, pour l’exposition et pour le catalogue

BODY MEMORY -Invitation

La mémoire et l’oubli, corps et âme

La mémoire, phénomène crucial de nos existences, est en général considérée comme un phénomène mental, une faculté de l’esprit ayant pour fonction d’enregistrer, conserver et rappeler des informations. Sans mémoire, il semble impossible d’apprendre. Sans mémoire, les civilisations et leurs évolutions ne semblent pas pouvoir exister. En ancrant l’idée de mémoire dans le cerveau, les scientifiques une fois de plus établissent une hiérarchie entre l’esprit et le corps. Et si la mémoire résidait aussi dans le corps ? Et si les souvenirs du corps étaient plus essentiels encore que ceux de l’esprit ? Mais les souvenirs du corps peuvent-ils exister sans le cerveau ? Qui se pose la question de savoir comment les souvenirs « mentaux » pourraient exister sans le corps ? Et qu’en est-il du corollaire jumeau de la mémoire, le merveilleux, le bénéfique, l’indispensable oubli, facteur d’allégement, de soulagement, de régénération, de renaissance, de vie enfin ? Qui oublie, et comment ? Le corps ou le cerveau ? Le thème de cette exposition, BODY MEMORY, ne vise pas à répondre à ces questions. L’art n’est pas là pour apporter des réponses, mais pour creuser les questions, et les soumettre parfois à un autre éclairage. En l’occurrence, celui du corps.

Rodolphe Imhoof reçoit les Palmes académiques

juin 1, 2015

Rodolphe Imhoof, c’est mon frère. Ancien ambassadeur, Représentant du Président de la Confédération suisse auprès de la Francophonie, pour laquelle il a œuvré sans relâche, il est désormais président de la fondation pour l’Histoire des Suisses dans le Monde. Aujourd’hui, à l’Ambassade de France à Berne, il va être promu au titre de Commandeur de l’Ordre des Palmes académiques.

91d71f851e53f86e30528c75c925a482-87ff0

Dois-je vous préciser que mon frère est formidable ?

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 103 autres abonnés