Skip to content

Parnasse mon amour

février 20, 2017

« Les livres font partie de ma vie. Je ne saurais imaginer la vie sans eux. Ils sont comme un organe de mon corps. Ils sont des corps eux-mêmes. » Ainsi parle Ali Kazma, grand amant des livres.

Ils font partie de ma vie à moi, tout autant. Je les lis, autant que je peux, chaque jour, et j’en écris, aussi. Alors, le Parnasse ? La montagne des poètes. D’où le mouvement parnassien. Et une librairie, à Genève (arrêt tram 12 Terrassière) qui a besoin de nous, lecteurs. Vous y trouverez Mont Parnasse et merveilles, comme cette collection : « Poèmes pour grandir ». À offrir absolument, à petits et grands. Ou ce livre, qui peut changer votre vie. Les libraires amoureux et fidèles vous attendent.
Apéritif le 22 février à partir de 18h avec psychanalyse, poésie et italianità. Moi j’y serai en mars, avec mon dernier livre, Femmes hors normes, sortie prévue pour la journée de la femme.

À très vite au Parnasse !

À lire aussi dans la Tribune de Genève.
Et pour contribuer, c’est ici.

Love Stories in Istanbul

février 13, 2017

 

Retrouvez VIDEO FOREVER sur le thème du DUO au Musée de la Chasse et de la Nature le 15 mars à 19h30.

En savoir plus, ici.

Non, tout n’est pas parfait

février 9, 2017

Contrairement à ce que nous disons aujourd’hui même ici

Car des adolescentes sont emprisonnées en Iran – pour certaines en attente de la peine capitale qui leur sera infligée quand elles auront 18 ans

Merci à Sadegh Souri de nous en parler avec ses photographies.

capture-decran-2017-02-09-a-18-02-09

©Sadegh Souri

capture-decran-2017-02-09-a-14-44-50

Liberté de la presse

janvier 30, 2017

hebdo-groupe-sida-geneveLa liberté ne va pas sans la diversité. Certes on nous dit que l’argent économisé grâce à l’enterrement de L’HEBDO permettra au TEMPS de survivre – mais ce n’est qu’une consolation bien partielle.

Alors, qui sont les nouveau maîtres du pays ? Si vous pensez comme moi que les maîtres du pays, ce doit être nous, nous les citoyens, et qu’une presse de qualité est un instrument dont nous, nous les citoyens, avons besoin : signez la pétition.

Moi je l’ai signée « Parce que L’HEBDO est essentiel à la culture médiatique de la Suisse. Parce que la qualité et la diversité des informations et des opinions qui y sont exprimées semaine après semaine sont essentielles à la Suisse romande. Parce qu’on ne supprime pas un joyau comme L’HEBDO sans imaginer toutes les possibilités de le voir évoluer. »

Merci de votre soutien.

It’s Fashion week ! voici votre Direction Artistique

janvier 24, 2017
En l’absence de hiérarchie, le plaisir du créateur est roi et la beauté de l’image, reine.
woollard-pigalle-copy
C’est la réalité quotidienne des créateurs de mode – la mode que nous aimons, celle qui nous libère des stéréotypes, du quotidien, de notre corps, des déterminismes sociaux : la mode quand elle est, comme l’art, puissance libératrice. « Le port de vêtements – écrit Siri Hustvedt, à propos du corset – est un acte de l’imagination, une invention de soi, une fiction» (2006). Nous aimons le corset, cet art de l’espace intime, comme nous aimons les arts de l’espace public. La « direction artistique » régente toutes les présentations de mode ; elle est aussi notre concept de mise en oeuvre de toute exposition, que celle-ci soit de mode ou d’art, intime ou publique, en galerie ou dans la rue, dans les écoles ou en musée. Nous sommes toutes deux à la fois galeristes et « commissaires d’exposition ». Nous concevons nos galeries comme des espaces d’exploration et nous les habillons, nous les habitons, « à notre mode », celle de la rue et de l’image mouvante. Nous faisons galerie ; nous sommes la galerie. Nous inventons, en continu, des contenus en courant ; nous écrivons pour approfondir notre travail ; nous réagissons aux souffles du vent. Le temps de la mode et celui de la galerie se conjuguent en nous à tous les temps, des temps de liberté, des temps hors contrainte, autant qu’il se peut. Nous sommes dans l’indiscipline, avec rigueur et constance.

— Barbara Polla et Magda Danysz

Avec la participation de : Paul Ardenne, Hubert Barrère, Pascal Gautrand, Hüsamettin Koçan, Joanna Malinowska & C.T. Jasper, Frank Perrin, Jean-Philippe Rossignol, Julien Serve, Özlem Süer, Clémence Wolff.

20161004_191504

In : Fashion Curating, by Luca Marchetti, HEAD Genève

Pour lire le chapitre en français en entier, cliquez ici ; pour l’anglais, ici.

Pourquoi le bleu?

janvier 23, 2017

Frottis – poèmes pour filles

janvier 16, 2017
Greta Bellamacina, la sublime poétesse et éditrice de poésie anglaise, que l’on a récemment entendue à Paris (le samedi 10 décembre, à la galerie Mannerheim), publie pour la nouvelle année une série de poèmes de filles, pour filles. Un recueil féministe de poèmes féminins, qui n’écarte aucun thème, du premier baiser à l’avortement, du sperme au sang, de l’image-objet à l’objet sans image, du corps au corps, sans excuse, sans censure, mais avec poésie.
et … j’ai l’honneur d’être parmi les filles, aux côtés de Bre Graham, Sarah Rosselle (… and at that moment — our future turned — from grey to golden), Luisa Le Voguer Coyet, Greta herself and many other wonderful girls. Thank you all. Thank you The New River Press, NEW LANGUAGE FOR SAD TIMES.

fullsizerender-4

 

capture-decran-2017-01-16-a-15-52-25